Pupille

Pupille 2018

Théo est remis à l'adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C'est un accouchement sous X. La mère à deux mois pour revenir sur sa décision...ou pas. Les services de l'aide sociale à l'enfance et le service adoption se mettent en mouvement. Les uns doivent s'occuper du bébé, le porter (au sens plein du terme) dans ce temps suspendu, cette phase d'incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s'appelle Alice et cela fait dix ans qu'elle se bat pour avoir un enfant. PUPILLE est l'histoire de la rencontre entre Alice, 41 ans, et Théo, trois mois.

COMMENTAIRES

Film bouleversant , Elodie Bouchez et Sandrine Kiberlain sont superbes ; on suit le quotidien du personnel responsable de l'accompagnement des bébés et futures mamans. La musique nous emporte aussi. Bravo

Quel beau film..!!! Émotion ++++

Un très beau film, excellent sujet, excellents acteurs. Gilles Lellouche est d'une tendresse bouleversante et assez inattendue.

Excellente idée de proposer la Brindille dans les "si vous aimez..." : le personnage interprété par Christa Théret dans ce film, ça pourrait être la maman du petit Théo de "Pupille".

émouvant sans pathos, bon film.

Très joli film plein d'émotions, comme attendu. Gilles Lelouche épatant...

Mignon et plein d'émotion, mais pas un chef d'oeuvre..

j irai pas deja j aime pas les enfants et puis alors pour voir rachel et son nouveau nez non merci elle a bien refait son tarin non ? avant il etait crochu et là il est petit et droit ??????

de la naissance à l'adoption le parcours
de ce petit Théo est remarquablement expliqué, et joué magistralement.
beaucoup d'émotion.

Ce film est une bombe !!! J'ai adoré !!

Le magnifique

Un long-métrage d'une infinie douceur, mais qui nous embarque dans tellement de sous-intrigues différentes (bon nombre de personnages secondaires), que ce n'est pas simple de s'y retrouver parfois.

Gilles Lellouche et Élodie Bouchez se débrouillent très bien (ils offrent les scènes fortes du film), Kiberlain moins (son personnage est soit mal écrit, soit pas assez mis en avant (tout comme le personnage de Miou-Miou)).

Et puis le film se veut tellement réaliste, en montrant toutes les phases d'un abandon puis d'une adoption, qu'il souffre parfois de longueurs, et ce surtout vers son milieu.

La réalisatrice offre un travail intéressant à regarder, pas toujours juste, mais qui essaie au moins d'emmener le spectateur jusqu'au bout de l'histoire qui nous est proposée.

Loading...