Mal de Pierres

Mal de Pierres 2016

Gabrielle a grandi dans la petite bourgeoisie agricole où son rêve d’une passion absolue fait scandale. A une époque où l’on destine d’abord les femmes au mariage, elle dérange, on la croit folle. Ses parents la donnent à José, un ouvrier saisonnier, chargé de faire d’elle une femme respectable. Gabrielle dit ne pas l’aimer, se voit enterrée vivante.
Lorsqu’on l’envoie en cure thermale pour soigner ses calculs rénaux, son mal de pierres, un lieutenant blessé dans la guerre d’Indochine, André Sauvage, fait renaître en elle cette urgence d’aimer. Ils fuiront ensemble, elle se le jure, et il semble répondre à son désir. Cette fois on ne lui prendra pas ce qu’elle nomme « la chose principale ». Gabrielle veut aller au bout de son rêve.

COMMENTAIRES

une petite pépite

Je commence par le fait qu'en premier lieu, c'est le jeu de rôle tout a fait incroyable de Marion Cotillard qui m'a saisie; si belle dans sa torture, si dérangée dans tout les sentiments qui l'agitent. Si je poursuis, je peux vanter la qualité des ambiances qui donnent à l'oeuvre ce côté très réel tout en lui insufflant une touche de prose en contraste avec l'intensité violente de l'histoire.
Portée par les acteurs, séduite par le récit, touchée par le propos... Je ne peux que dire qu'il s'agit d'un bon film.

Nicole Garcia j'adore, deja Un balcon sur la Mer tres bon, ce Mal de Pierres est super 4/5

Beaucoup aimé, suivi l'histoire de cette femme révoltée avec plaisir et quel dénouement ! Marion toujours parfaite

Je m'attendais à rien et j'ai quant même été déçu! Cotillard joue bien c'est vrai mais hélas ce n'est pas suffisant (pour moi en tout cas), le film est bourré de lenteurs et de répétitions, c'est pénible à regarder, on guette l'heure tout le long donc aucun intérêt, poubelle...

Pour ma part un excellent film sans être un chef d'oeuvre. On se fait piéger sur la fin et c'est savoureux. Interprétation encore grandiose de Cotillard avec cette faculté d'investir totalement les rôles. Une bien belle histoire d'amour aussi mais shut ! Drame à voir ! 4/5 !!!

Je l'attendais depuis que j'avais vu la bande annonce et je ne suis pas du tout déçue, au contraire.
Un très beau film, très joliment réalisé avec une Marion Cotillard excellente, dévouée à son role et très touchante.
Bo en parfaite harmonie.
Beau et juste, sur le désir du grand amour qui frole la folie.

Dans un style un peu suranné qui ne nuit en rien au film, Nicole Garcia livre une jolie partition à la Flaubert d'une femme perturbée vivant dans les fantasmes de son romantisme exacerbé. Marion Cotillard prouve une fois de plus toute la force profonde de son jeu, face à un Alex Brendemühl pudique et émouvant. Cela rappelle les meilleurs films des années 70, et sans être un chef-d’œuvre, "Mal de pierres" ne suscite jamais l'ennui. Un joli petit film.

Très beau film.Il ne s'agit pas d'une comédie mais d'un film dramatique, déprimés s'abstenir.
Les acteurs sont merveilleux, j'apprécie le jeu de Cotillard, très bonne actrice.
Alex Brendemuhl joue ici un personnage d'une grande empathie et très touchant.
Le décor est incroyablement beau (tout ces bleus).
Je ne raconterais pas l'histoire pour ne rien gâcher ici.
Je recommande.

Après "Un beau dimanche" qui ne m'avait pas spécialement plu, Nicole Garcia revient avec un film beaucoup plus profond même s'il n'en a pas l'air au premier coup d'œil, car c'est surtout les silences et les jeux de regards qui prédominent et prennent le pas sur l'émotion qui tarde à se faire sentir. Le film est à l'image des deux personnages, c'est-à-dire plein de pudeur et il est difficile de créer quelque chose avec eux même si seul le personnage de Marion Cotillard est intéressant avec sa fragilité et toute la souffrance qu'il y a en elle. Les deux qui ont été mariés presque de force n'ont pas grand-chose à faire ensemble et ne font que peu d'effort surtout Gabrielle et cela se ressent sur l'intrigue qui comprend de nombreuses longueurs en plus d'une ambiance morose. Le tournant du film est ce passage dans un institut et surtout une scène très sensuelle qui a relancé tout mon intérêt pour cette histoire en plus de donner vie à Gabrielle qui semble vivre, enfin... Après ça, le film devient beaucoup plus fluide avec des dialogues plus naturels et enfin l'émotion est au rendez-vous avec des scènes pleines de sensibilité et de délicatesse. C'est un peu trop long, mais c'est un très joli film touchant et attachant qui se conclut parfaitement et qui est porté par une superbe Marion Cotillard. 3,5/5

Un film qui prend tout son sens et toute sa beauté à la fin. J'était déçu du côté "fleur bleu" trop présent à mon goût mais ce côté est totalement remis en question à la fin. Il montre une facette de l'amour peu abordé à travers le personnage du mari de marion cotillard, José.

Au début, je n'ai pas trop aimé çar je ne croyais pas au personnage joué par Marion Cotillard : vraiment trop exalté, trop extrême. Puis peu à peu, ça se calme, en particulier quand Gabrielle se retrouve au sanatorium, ah ah l'air suisse (bon, elle fait des avances au lieutenant, mais elle est nettement plus mesurée) . Pas sûr que ce soit très cohérent, mais finalement, c'est le moment où j'ai accroché. Je me suis laissée emporter par l'histoire et je trouve très belle l'abnégation finalement assez mystérieuse du mari. L'évolution de ce couple est très émouvante. Quant à l'épisode rêvé/fantasmé (je ne vais pas le dévoiler), il est bien mené et il permet de s'interroger sur les histoires qu'on peut se raconter même sans être dans un cas aussi extrême. Bref, à l'arrivée, c'est un chouette film, qui m'a aussi permis de mieux apprécier Marion Cotillard (j'avoue que jusqu'ici j'avais un peu de mal). Garrel est crédible, l'acteur qui joue le mari, total inconnu pour moi, bénéficiant ainsi de l'effet de surprise (!!!!) paraît plus vrai que nature. À propos de nature, la Suisse est magnifique, mais est-il vraisemblable qu'en 6 semaines de séjour, on passe de la pause assise sur l'herbe (douceur climatique...) aux sapins totalement enneigés ? Enfin, c'est un détail, je recommanderais ce film aux romantiques qui aiment rêver, prendre leur temps, songer dans le passé. En revanche, si vous êtes fan de films d'action, il est probable que vous vous ennuierez !

Alerte ! Notre rédactrice invitée déclare sa flamme à Nicole Garcia.
http://www.lacritiquerie.co...

Un film réalisé pour une actrice certes excellente mais trop c'est trop, elle ne nous entraîne pas dans sa mytho, désolé mais à raccourcir d'une bonne demi heure, pardon d'un heure;

J ai adoré

Je sors du cinema. Ce film est soporifique.....Je reconnais que les acteurs sont très bon dans leur jeu de rôle, mais qu'est ce que c'est long, lent, mou.....bref très vite oublié....

http://wp.me/p2H2o8-6lw
On est souvent déçu par l'adaptation d'un livre à l'écran, ce n'est pas le cas ici.
Nous avions gardé de "Mal de pierres", écrit par Milena Agus en 2006, le souvenir d'un roman un peu terne malgré son succès en France. Nicole Garcia
en reprend la trame (assez originale), une certaine rudesse des
paysages et des personnages dans la première partie mais renforce à la
fois le tragique et l'optimisme dans le rebondissement final, ce qui en
fait un film "romanesque" et intense très réussi. Les acteurs connus ou
moins connus sont parfaits. Tout cela n'a pas intéressé Cannes. Dommage !

Eh bien, en faisant violence à moi-même, je suis resté jusqu'à la fin!
Un film asphyxiant/étouffant, avec de longues séquences et ennuyeuses, souvent répétitives!

Très beau film me réconcilie avec Marion COTILLARD que je supporte pas néanmoins tout de même pas l'égal des plus grands comme j'ai pu l'entendre sur une chaîne télévisée par un pseudo écrivain et un pseudo metteur en scène qui cultive je syndrome de l'ego ou du" moix" suis un peu déçu par la fin du film qui peu tsusciter plusieurs interprétations (retour à la vie réelle ou retour dans le monde phanstamagorique du personnage)

Très beau film, belle maîtrise narrative et franchement, sûrement le prochain César pour Marion Cotillard.

Merveilleux , bouleversant !
Très beau film de Nicole Garcia
Encore une fois Marion Cotillard nous transporte dans un univers empli d'émotions.

nullissime une dinguerie une femme qui voit un homme et puis elle se rends compte qu'elle a rever une demi folle à lier nullissime et puis des scenes de sexe qui encombrent le film totalement nul pour la poubelle

Très très beau film. Il manque quand même un souffle de lyrisme. On reste à côté des personnages sans vraiment partager leurs émotions.

L'incarnation même de la vraie érotomaniaque.
Marion est époustouflante comme à son habitude.

C'était l'erreur de casting de la compétition au Festival de Cannes 2016. http://www.christoblog.net/...

Drame (ou pas) j'ai bien l'envie de voir ce film là... Comme Moix et les z'autres en
parlaient chez ce gay luron (boufon?) de Ruquier c'est tentant... Et puis SIng Street (film irlandais!) qui atteint 97 % sur Rottentomatoes, c'est presque du jamais vu!...

Enfin le fantasque Captain Fantastic...Tout ça me botte bien le train...
J'en connais un rayon sur la musique + ou - "hippie", ça devrait être un peu mon élément
Des fois Le ciné ça fait carrément saliver

Loading...